Terrarium : tout ce qu’il faut savoir pour lancer votre projet

Un petit ou un grand projet de terrarium vous intéresse ? Cet article est pour vous ! Vous trouverez des informations et des conseils pour créer votre propre univers, le tout en partageant des photos de gens qui ont déjà réalisé des créations stupéfiantes.

La terre pour un terrarium

Cette question est importante car elle va déterminer l’espèce de la végétation ou l’animal que vous allez pouvoir intégrer dans votre réalisation. Le terrarium ne contient pas simplement de la terre, mais un amalgame de matières qui compose un substrat. Le substrat de votre réalisation doit être adapté au spécimen que vous cultivez ou élevez.

Quel matériau pour un terrarium ?

Il existe 3 catégories d’habitat: les terrariums en verre, en bois et ceux en plastique.

Les pots en verre sont idéaux pour avoir une parfaite visibilité du sujet dans votre habitat. Toutefois, Certaines espèces ont besoin d’intimité et leur reflet dans le verre peut être une source de stress importante.

Le bois permet de créer et de créer un bon gradient thermique et il offre un bon confort à votre animal. Néanmoins, ce matériau n’est pas adapté pour le climat humide et donc il ne convient pas aux espèces tropicales. Le bois est plus souvent utilisé dans des constructions importantes.

Les habitats en plastiques permettent un mode de stockage plus important et sa solidité est une solution très apprécié par les terrariophiles pour transporter les animaux.

Un aménagement parfait

Une fois que vous avez choisi votre espèce et que votre projet prend forme vous devez aménager l’habitat afin de créer le biotope. En effet, un terrarium doit reproduire à l’identique les conditions de vie en milieu naturel de votre spécimen.

Les besoins des espèces sont différents en qualité et en quantité mais tous les êtres vivants ont des besoins vitaux. Les reptiles à sang froid doivent accumuler de la chaleur pour avoir de l’énergie et survivre. Les plantes ont besoin de photosynthèse pour pousser et fleurir. La reproduction est favorisé par le bien-être du mâle et de la femelle en captivité.

Par conséquent voici les critères essentiels:

  • la température
  • l’hygrométrie
  • l’éclairage

Pour gérer ces éléments et favoriser la vie dans votre terrarium nous vous conseillons de consulter le site univers-terrarium qui vous aidera à travers des articles complets à trouver les meilleures solutions pour votre projet.

Les soins et l’entretien

Votre terrarium comme ses habitants auront besoin de soins et d’entretien. Aussi, vous devrez apprendre les bases de l’alimentation de votre animal car certains auront des besoins et il faudra lui présenter les aliments adéquats. Un carnivore ou un omnivore ne consommerons pas les mêmes quantités de protéines et leur forme sera forcément différentes. Quant un lézard ou un phasme préférera des insectes une tortue ira spontanément vers des légumes.

Pour le bien être de votre espèce vous devez entretenir et nettoyer son habitat.

Pour cela munissez-vous des outils et accessoires pour la taille des tiges ou des feuilles de vos plantes, d’une petite pelle pour recueillir les restes d’aliments et déjections. Attention à la qualité des produits que vous utiliserez.

Conclusion

Vous connaissez les principes fondamentaux pour vous lancer dans votre projet mais l’essentiel est le bien-être de votre compagnons et prenez-en soin.

A propos de l'Auteur: Ana

Je possède 2 Scottish fold. J'habite en campagne près de Nantes. Je suis une amoureuse des chats.

Vous pourriez, comme