Comment choisir une bonne mutuelle pour son chien 

Soucieux du bien-être et de la santé de votre chien, vous êtes constamment à la recherche du meilleur pour lui. En effet, les dépenses relatives aux frais de santé de cet animal peuvent être excessives, en fonction des soins dont il a besoin. Pour faire face à ces dépenses, vous avez la possibilité de souscrire une assurance. Toutefois, avant de choisir une bonne mutuelle pour votre chien, vous devez tenir compte des paramètres suivants.

Faites votre choix en fonction des garanties couvertes par la mutuelle

Avant de souscrire une assurance santé pour votre chien, il est indispensable que vous déterminiez vos besoins ainsi que ceux de votre animal de compagnie. Cela vous permet de trouver la couverture qui vous conviendra le mieux. Ainsi, si votre animal a besoin de soins plus réguliers, vous pourrez opter pour une mutuelle pour chien couvrant plusieurs actes vétérinaires. Les maisons d’assurance feront une prise en charge plus ou moins large en fonction de la formule choisie.

Pour ce fait, vérifiez les différentes garanties proposées par la mutuelle. En fonction de la formule que vous aurez choisie, l’assurance pourra prendre en charge les actes vétérinaires, les consultations, les traitements, les opérations chirurgicales, les frais d’imagerie, etc. Lorsque vous souscrivez une formule complète, certaines assurances prennent partiellement les soins de prévention comme l’identification, la vaccination, les vermifuges, les aliments thérapeutiques, les bilans de santé, etc.

Tenez compte du plafond de remboursement

Avant d’opter pour une mutuelle pour votre chien, vous devez également jeter un coup d’œil au plafond de remboursement. Chaque assureur impose un taux de remboursement pour chaque formule. Généralement, le contrat qui coute le moins cher est assorti d’un plafond peu élevé tandis que la formule optimale a un plafond de remboursement annuel plus élevé.

Le plafond de remboursement est un plafonnement au-delà duquel les frais déboursés, pour les soins de votre chien, restent à votre charge. Ainsi, si cette limite annuelle est fixée à 2 000 euros, vous serez remboursé à concurrence de cette somme pour tous les frais vétérinaires dont votre chien aura bénéficié au cours de l’année. L’assureur ne prendra donc pas en charge l’excédent.

Considérez la franchise

Généralement exprimée en euros ou en pourcentage, la franchise est un terme qui désigne le montant annuel qui sera soustrait du premier remboursement de l’année pour des soins courants occasionnés par une maladie ou un accident. Elle porte ainsi sur les frais d’hospitalisation, de chirurgie, d’analyse, d’examens d’imagerie, etc.

Le coût de la franchise est souvent compris entre 70 et 150 euros. Notez qu’elle ne s’applique pas aux actes de prévention, car ceux-ci sont remboursés par la compagnie d’assurance sous la forme d’un forfait annuel.

Jetez un coup d’œil au délai de carence et aux exclusions

Pouvant aller jusqu’à 9 mois, le délai de carence est une période de latence pendant laquelle le contrat n’est pas encore actif. Ainsi, les dépenses de santé que vous engagerez pour soigner votre chien ne seront remboursées qu’à condition que votre animal tombe malade ou qu’il soit accidenté.

Les exclusions font également partie des paramètres que vous devez considérer pour bien choisir une mutuelle pour votre chien. Celles-ci varient d’une compagnie d’assurance à une autre et portent sur tout ce que le contrat d’assurance ne prend pas en charge.

A propos de l'Auteur: Ana

Je possède 2 Scottish fold. J'habite en campagne près de Nantes. Je suis une amoureuse des chats.

Vous pourriez, comme